Qui suis-je ?

Je m’appelle Sylvie, j’habite le sud de la France près de Toulon, j’ai entamé mes 50 ans, j’ai 2 pathologies dont une assez handicapante, je n’ai pas de diplôme et suis au RSA mais j’adore voyager.

ma plus lourde pathologie : l’épilepsie

Diagnostiquée épileptique depuis mon adolescence, ma maladie a été assez handicapante pour pas mal de choses. Deux métiers que j’aurai adoré faire et dont je n’ai pu ; l’élevage caprin et reporter photographe voyage ; des activités sportives tel que le parapente. Je n’avais pas le droit de conduire , de faire la fête jusqu’à très tard dans la nuit…bref rien ne présageait qu’un jour j’aurai pu voyager.

Puis avec le temps les traitements médicamenteux de cette maladie ont évolués et ont permit de la contrôler. Je peux affirmer qu’à ce jour je ne fais plus aucune crise et c’est tant mieux.

2ème pathologie : l’obésité

L’obésité est belle et bien une maladie, elle est du à plusieurs facteurs, entre autres l’hypothyroïdie et c’est mon cas.
Aux alentours de 45 ans j’ai commencé à méchamment grossir, (5 kilos en 1 semaine, il y a de quoi faire peur ! ) prise de sang, le diagnostic tombe, je fais de l’hypothyroïdie, autrement dit ma thyroïde part en couille ! Aujourd’hui à l’aide d’un traitement elle est sous contrôle mais les kilos pris pendant toute cette période se sont installés au fil des ans – bon ok, j’avoue je suis gourmande, ce qui évidemment n’arrange rien…

Mes études

Les études et moi c’est toute une histoire 😂, 2 ans à trainer mes fesses sur les bancs du lycée pour obtenir un diplôme qui n’existe plus ainsi qu’à apprendre la matière principale qui n’a jamais servit (la sténo) puisque idem, elle n’existe plus !
Après ces 2 ans d’études, je fais quelques CDD par ci par là à mi-temps, je ne touche pas beaucoup mais ça me permet de partir de temps à autre notamment pour rejoindre mes parents sur leur voilier, faire des randonnées hors du Var ou écumer les festivals et concerts dans d’autres villes.
Les années passent, je n’ai toujours pas de CDI et suis désormais au RSA.

Le goût pour le voyage

CASABLANCA – 2019

Ce goût du voyage et de l’aventure me vienne de ma famille, on pourrait dire que nous sommes une famille de voyageurs, plus nomades que sédentaires d’ailleurs.
Mes parents avaient un voilier ; Ainsi, petite je passais mes vacances à naviguer le long des côtes françaises et italiennes. Plus tard à la pré-adolescence, j’ai eut l’occasion toujours en voilier d’aller en Corse et en Sardaigne.
Plus j’avançais dans l’âge plus je découvrais d’autres moyens de visiter, de découvrir d’autres régions et ce grâce à mon frère qui était un grand fan de bivouac, camping, montagne…autrement dit, beaucoup de randonnées à l’ordre du jour. C’est ce qui m’a décidait de faire partit d’un club de randonnée et d’aller jusque dans les Hautes-Alpes.
Ma soeur quant à elle, me démontra que l’avion parfois ça peut servir lol !
S’ils étaient encore de ce monde, je les remercierais du fond du coeur.

Bon alors évidemment tu vas me demander : mais pourquoi ce blog ?
c’est par ici