On continue notre exploration de la Vallée du Gapeau en nous rendant à l’avant dernier village : Belgentier.

Belgentier est un village que je nommerais les « 1001 fraîcheurs » parce que où que l’on se trouve il y fait bon, par les chaudes journées d’été c’est le village à aller voir. De plus tu pourras te prélasser sur la place à l’ombre des platanes et boire pourquoi pas un bon gambetta au bistrot du coin.
Il offre un patrimoine remarquable et pittoresque. Ses rues fraîches et étroites, pour la plupart pavées sont pour certaines reliées par des tunnels voûtés. Beaucoup de maisons ont conservées leur cachet provençal et les placettes arborées permettent de faire une agréable pause. C’est aussi le point de départ pour de nombreuses randonnées.

Passons maintenant à ce qui t’intéresse le plus. La visite du village, ce qu’il y a à voir, le coût, comment y aller etc…

Parmi les curiosités à aller voir, il y a l’église, la placette Peiresc et son sequoïa, la fresque de l’église, ainsi que la coopérative oléïcole et un ancien restaurant donc les murs sont recouvert d’assiettes.

L’église

Cette belle église construite en 1616 a un remarquable dome typique de la Renaissance italienne, cette rareté dans notre région lui a valu d’être classée monument historique en 1987.

La placette Peiresc et son séquoïa

Cette petite place pavée abrite la maison natale du célèbre humaniste provençal Nicolas Fabris de Peiresc et un grand spécimen de Séquoïa wellingtonia d’une quarantaine de mètres de haut et près d’une dizaine de circonférence à la base.


La fresque de l’église

Une grande fresque orne le mur extérieur du chevet de l’église. Réalisée en 2 mois durant l’année 1992 par l’artiste Michel Deguil, elle commémore le passage du roi Louis XIV à Belgentier le 19 février 1660 alors qu’il se rendait en pèlerinage à Cotignac en compagnie de sa mère la reine Anne d’Autriche, de sa nièce et la Grande Demoiselle, de son frère Philippe, ainsi que du cardinal Mazarin, de d’Artagnan, de Cominges et d’une suite de gardes.

La coopérative oléïcole

La coopérative a été crée en 1930, elle est renommée par la qualité de son huile et pour sa confiserie. Le moulin crée en 1952 a su conserver ses caractéristiques traditionnelles de fabrication tout en se modernisant avec l’achat en 1986 de matériels modernes. Grâce à une maîtrise parfaite de sa production et en assurant régulièrement des produits de qualités, il est reconnu par la profession d’où le fait qu’il reçu de nombreuses médailles tant au niveau national qu’ interregional.

—————————————————————————————————————————————————————————————-

Les randonnées

Belgentier constitue un super point départ. Les chemins de randonnée GR9 et GR51 qui sur son territoire se confondent en le traversant d’Est en Ouest, le premier reliant ST Zacharie à Grimaud le second Grimaud à Cassis

——————————————————————————————————————————————————————————————-.——————————

Comment s’y rendre
En bus : prendre le 4802 (Toulon-Saint Maximin la Sainte Baume) – prix du ticket : 3 euros

Logement : il existe un Airbnb a prix très abordable.

Resto conseillé
: Le moulin du Gapeau
Je te conseille de prendre « la formule du chef » ça sera pleins de petites choses à déguster et crois moi que tu en ressortira répu et coté prix du y trouveras ton compte.
(attention c’est un restaurant gastronomique, la note selon ce que tu prends peut vite monter)

Je te laisse regarder la vidéo, ainsi tu auras un meilleur aperçu de Belgentier

A bientôt et pitou pitou

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.