Marrakech, sous la chaleur du mois d’août est la première étape de notre séjour au Maroc

Conseil

Tout d’abord un bon conseil, ne viens pas en plein l’Aïd El-Kebir, bon nombre de chose fermées, c’est ce qui s’est passé pour nous. Tu ne pourras pas vivre au rythme festif de la place Jemaa-el-Fna le soir venu, car beaucoup sont allés dans leur famille pour célébrer cette fête religieuse, les échoppes du souk ne seront pas toutes ouvertes et le soir même de l’Aïd, aucun restaurant marocain pourra t’accueillir !

Si en France, tout est ouvert lors des fêtes religieuses catholiques, ça ne sera pas le cas la-bas, les marocains prennent très au sérieux leur fête religieuse et préférerons fermés leurs boutiques au détriment des touristes venu en quête d’exotisme.
C’est ainsi qu’en sortant de l’avion, après avoir été pris en charge par la voiture du Riad, nous allions vivre un moment intense. Notre Riad se trouvait en plein coeur de la médina, ordinairement nous aurions du y aller avec la voiture, or là c’était différent…tout était différent. Notre chauffeur devait s’arrêter à l’entrée de la médina, nous expliquant qu’en voiture il était impossible de passer, qu’il fallait mieux continuer à pied. En nous enfonçant, je comprenais mieux…La chose la plus frappante, un homme marchant dans notre direction, portant un mouton égorgé sur ses épaules, plus loin dans un recoin, un méchoui improvisé à même le sol avec du sang séché un peu partout ! – j’ai halluciné 😂faut dire que nous ne sommes pas habitué à ce genre de choses. En Occident nous sommes tellement contrôlé par les services de l’hygiène et de la propreté que je me dis que là ils auraient fort à faire s’ils voyaient ce genre de scène. Une chose frappante aussi, on ne sait pas trop si le code de la route existe, des scooters qui se faufilent à travers la foule, on voit pas ça tous les jours.
Donc oui, je le confirme nous étions bien au Maroc .

Thé à la menthe

Nous avons un p’tit creux, il est temps de nous restaurer

Il ne suffisait pas de déposer nos affaires au Riad, il fallait aussi casser la croûte. Habituellement un restaurant partenaire du Riad aurait du nous accueillir, ,or devines quoi …celui-ci était fermé, nous obligeant donc à aller dans le centre ville. Impossible de trouver un restaurant marocain ouvert, nous avons du malgré nous nous restaurer dans un resto…européen, qui forcément pratiquait des prix européens et qui dit prix européen dit payé en euro ! Notre séjour au Maroc commençait bien 😂

Fort heureusement le lendemain, les restaurant et salons de thé re ouvraient . Nous pouvions alors enfin goûter à des spécialités marocaines et savourer un bon thé à la menthe au Tea time.

Suite au prochain article : la visite de Marrakech

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.