Au fond de son majestueux golfe, Ajaccio a conservé cette vie méditerranéenne sans pour autant se priver des avantages d’une ville moderne, découvrons-là

Adepte du slow travel, la ville d’Ajaccio se visite en 2 jours, ça te permettra de t’imprégner de son passé historique. Si maintenant tu es quelqu’un qui vit à 100 à l’heure, en te levant tôt, le soir tu auras fini.

Les principaux lieux touristiques

Ville impériale
Le quartier génois et sa citadelle (ouverte récemment au public)
Quartier des étrangers

Focus sur notre séjour

Jour 1
La citadelle
Le vieux quartier génois
Le quartier impérial

Jour 2
Quartier des étrangers
Plage

Jour 3
Plage

Jour 4-5-6
Corte

_______________________________________________________________

JOUR 1

Ajaccio

La citadelle, le quartier génois et le quartier impérialiste

Le quartier génois

Là nous sommes dans le quartier le plus ancien d’Ajaccio. ces petites ruelles, ses immeubles colorés, cette partie de la ville à le charme des villages de pêcheurs en Italie. On flâne, on lève les yeux, l’histoire est partout. De la place Foch, on avance jusqu’au rempart de la citadelle. Nous y faisons une halte afin de la visiter.

Citadelle d’Ajaccio
(photo par Par Patricia Ripnel )

La citadelle fut bâtie sur un site stratégique par les Génois afin de protéger efficacement la ville des attaques maritimes. Le château fort est érigé en 1492 sous l’autorité de l’Office Génois de Saint Georges.
En 1553, à l’arrivée des troupes françaises, des travaux sont menés afin de l’agrandir. Au milieu du XVIème siècle, la république de Gènes doit faire face aux incessantes révoltes corses menées par Pasquale Paoli, elle s’essoufle et finira par céder l’île aux français.

Au cours du XIX siècle, la vocation de Citadelle est de moins en moins défensive, elle devient petit à petit une caserne militiaire.

Pendant la grande guerre, la citadelle fait office de point d’inscription et de ralliement des soldats ajacciens avant leur départ sur le front. Elle sera aussi occupée par les fascistes italiens pendant la seconde guerre mondiale ainsi que le lieu de détention de l’héroïque résistant Fred Scamaroni, créateur du réseau gauliste Action.

En 2014, la ville d’Ajaccio ouvre la citadelle – une bonne occasion donc de la visiter.

Coucher de soleil sur Ajaccio vue de la citadelle

Puis nous allons à l’église des marins (gratuit). A quelques mètres se trouve la cathédrale (gratuit) avec sa façade colorée et sa décoration intérieur baroque. Et enfin un lieu historique incontournable, la maison natale de Napoléon, devenu un musée (payant 10 €)
C’est autour de cette richesse historique que la vieille ville concentre de nombreux commerçants.

Le quartier impérial

La cité impériale possède un patrimoine napoléonien très important : maison natale, salon Napoleonien, Palais Fesh, musée des beaux-arts… Ce parcours permet de découvrir non seulement l’héritage mais aussi les lieux que fréquenta plus jeune le futur empereur.

———————

Astuce
A partir de la rue Bonaparte, nous pouvons fusionner les deux parcours, ça sera donc à toi de choisir les endroits que tu veux visiter et laisser ceux qui ne t’interesse pas
.

———————

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Palais Fesh (payant) est devenu le plus grand musée après le Louvre, il est principalement consacré à la peinture italienne du XVI au XVIIème siècle. Le cardinal Fesh était l’oncle de Napoléon, ce qui explique que tu trouveras son nom partout en ville.

Comme tu peux le constater, beaucoup de choses sont payantes, ce qui peut être un frein dans tes envies de découvertes. Sache qu’il existe un city pass (clic ici) selon la durée de ton séjour, il te donne la possibilité d’avoir accès gratuitement à de nombreux lieu historique payant tel que la maison natale de Bonaparte, le musée Fesh…

JOUR 2

Le quartier des étrangers

Le quartier des étrangers a été édifié à partir du milieu du XIXème siècle, pour accueillir les premiers touristes en villégiature à Ajaccio. Comme sur la Côte d’Azur, les nombreux visiteurs étaient des étrangers, Anglais, Suisses ou Allemands.

Quelques beaux immeubles témoignent de cette « belle époque », des hôtels jadis luxueux ont été transformés en logements ou en bureaux.

La visite du quartier ne nécessitant pas beaucoup de temps, nous l’avions fait le matin afin de consacrer l’après-midi à la plage.

JOUR 3

PLAGE

Les plages sont surveillées et 3 d’entre elles (Plage du Ricanto, Plage Trottel, Plage de la Terre Sacrée), peuvent accueillir des handicapés, la ville s’est doté de l’écolabel Pavillon Bleu, gage de valeur de développement touristique durable, ce qui entre nous n’ait pas pour me déplaire 🙂
Les eaux cristallines quant à elles témoignent de leur qualités. De nombreuses paillottes te permettront de grignoter un morceau ou encore de te rafraîchir autour d’un verre.

JOUR 4-5-6

CORTE

Les 3 derniers jours, nous les passerons dans la capitale historique nichée au coeur des montagnes corses, Corte.

Voilà j’espère que tu en auras appris un peu plus sur la ville d’Ajaccio, je te dis :

Porte toi bien, nique le virus et pitou pitou

A bientôt

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.